22.10.2013 / Communiqués, Votations / Economie /

Votations fédérales du 24 novembre 2013

Initiative populaire 1:12, initiative populaire pour les familles et modification de la loi sur la vignette autoroutière: positions du PDCVr

Réuni le mardi 22 octobre à Vex, le Conseil de parti a donné les mots d’ordre suivants:

Initiative populaire « 1 :12 – Pour des salaires équitables »: NON

Le PDC du Valais romand recommande à l’unanimité moins deux abstentions le rejet de l’initiative populaire « 1 :12 – Pour des salaires équitables ». Les jeunes socialistes, par leur initiative dangereuse, n’hésitent pas à sacrifier un système qui fonctionne très bien et assure la prospérité de notre pays. Cette initiative engendrera une intrusion de l’Etat dans le fonctionnement des entreprises et une bureaucratie lourde et coûteuse. Nous sommes tous perdants ! Les salariésverront leurs cotisations sociales augmenter. Les contribuables enregistreront une hausse de leur facture fiscale. Les entreprises devront faire face à une hausse des cotisations sociales et à un excès de bureaucratie. Le manque à gagner dans l’AVS touchera aussi les retraités. Les bas salaires ne seront pas augmentés mais deviendront plus précaires, les entreprises n’hésitant pas à supprimer ces emplois et se tourner vers la sous-traitance. Le partenariat social se retrouvera affaibli. Le PDCVr, par ce net rejet, soutient le modèle de travail suisse où le taux de chômage est des plus bas et les salaires parmi les plus élevés du monde.

Site du Non à « 1:12 »

Initiative populaire « Initiative pour les familles »: OUI

Le PDC du Valais romand recommande par une large majorité (33 oui, 3 non et 4 abstentions) l’acceptation de l’initiative populaire « Initiative pour les familles ». L’initiative demande que chaque famille puisse faire valoir une déduction fiscale pour les frais de garde des enfants – que l’enfant soit gardé par la famille elle-même ou par une structure d’accueil. La Suisse a une politique familiale lacunaire et le Valais, grâce au PDCVr, a introduit en 2010 déjà dans sa loi fiscale une déduction de Fr. 3’000.- (par enfant jusqu’à 14 ans) pour la garde de ses propres enfants. Cette loi a été acceptée par 118 voix et 3 abstentions au Grand Conseil valaisan. Le système valaisan « 1 enfant – 1 fiscalité » fonctionne très bien et le législateur fédéral pourrait s’en inspirer. Le fédéralisme n’est pas touché par ce nouvel article constitutionnel, les cantons sont libres de fixer le montant de la déduction. Le PDCVr tient, par sa politique familiale, à donner aux familles les moyens de rester le noyau de la société, principal lieu de transmission des valeurs et berceau de l’éducation.

Site du Oui à l’initiative pour les familles 

Modification de la loi sur la vignette autoroutière: OUI

Le PDCVr soutient par une nette majorité (33 oui, 5 non et 2 abstentions) la vignette autoroutière à Fr. 100.-. Cette augmentation doit financer l’extension du réseau des routes nationales d’environ 400 kilomètres et le Valais est directement concerné par cette manne sur ses tronçons d’accès au Grand-St-Bernard et au Lötschberg qui passeront du statut de routes cantonales à celui de routes nationales et pourront ainsi rapidement bénéficier de travaux conséquents. Sans cet argent de la Confédération, le canton ne pourra assumer ces chantiers et la mobilité est primordiale pour notre canton vu sa typologie géographique. Les revenus supplémentaires générés par la hausse de la vignette seront consacrés exclusivement au trafic routier (pas de subventionnement des transports publics). Les routes seront ainsi mieux entretenues et d’importants nouveaux travaux – notamment des contournements de villages et l’élimination de goulets d’étranglement sur les autoroutes – seront pris en charge. En outre, les régions périphériques seront mieux raccordées aux artères essentielles de la vie économique.

Site du Oui à la vignette