15.04.2016 / Communiqués / /

Maurice Tornay ne se représentera pas en 2017

Le PDC du Valais romand prend acte de la décision du conseiller d’Etat Maurice Tornay qui ne sera pas candidat à un nouveau mandat lors de l’élection au Gouvernement en mars 2017. Il le remercie d’ores et déjà pour son engagement et pour la poursuite des projets en cours jusqu’à la fin de son mandat.

Député-suppléant de 1989 à 1997, puis député et chef de groupe au Grand Conseil de 1997 à 2005, Maurice Tornay a été élu au Conseil d’Etat pour la première fois en 2009, et réélu en 2013. Il a présidé le Conseil d’Etat de mai 2013 à avril 2014.

A la tête du Département des finances, des institutions et de la santé (DFIS) jusqu’en 2013, puis du Département des finances et des institutions (DFI), Maurice Tornay a notamment géré les finances cantonales qu’il a ramenées cette année dans les chiffres noirs après une période conjoncturelle difficile. Grâce à l’instauration d’un fonds pour les grands projets du 21e siècle, les investissements ont été maintenus à un niveau élevé avec notamment l’installation de l’EPFL en Valais. Soucieux de garantir à long terme des finances cantonales saines pour les générations futures, Maurice Tornay a conduit l’ambitieux projet d’examen des tâches et des structures (ETS). Au début de son mandat, il avait également mené à terme le désenchevêtrement des tâches canton-communes qui a abouti à la modification de près de trente lois et à un nouveau modèle de péréquation intercommunale. Ses compétences en matière financière ont été reconnues hors des frontières cantonales où il préside la Conférence latine des directeurs cantonaux des finances depuis 2010. Il est également vice-président au niveau suisse de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des finances depuis 2013.

Dans le domaine des institutions, il a initié la réforme R21 qui, après certaines transformations par le Parlement, n’a pas obtenu le soutien de la population valaisanne. Afin d’éviter tout vide juridique lors de la prochaine élection du Grand Conseil, il a présenté un projet de décret, adopté malgré l’absence préalable de consensus.

Alors qu’il était en charge de la santé, malgré les difficultés liées au secteur hospitalier, il a réussi à favoriser le maintien à domicile des personnes âgées. On lui doit par exemple l’octroi d’une déduction fiscale pour les aidants bénévoles qui s’occupent d’une personne âgée ou en situation de handicap.

Plus récemment, il a soutenu l’élaboration de la loi sur les violences domestiques, qu’il a défendue avec succès devant le Parlement. A la tête de l’informatique cantonale, il a également chapeauté la construction de la stratégie informatique 2015-2024 et obtenu l’aval du Grand Conseil pour sa mise en œuvre.

La restructuration du capital de la Banque cantonale (BCVs), réussie et appréciée, est un point essentiel à mettre à son actif.

Le PDC du Valais romand remercie Maurice Tornay pour son engagement de tous les instants au service de notre canton. Ce pilier de notre parti a toujours défendu, au travers de ses divers mandats et avec conviction, les valeurs humaines et chrétiennes chères à notre parti. Nous ne manquerons pas de le soutenir activement dans la poursuite des projets en cours jusqu’à la fin de son mandat, en avril 2017.

Sion, le 15 avril 2016