07.06.2017 / Grand Conseil / / ,

L’hôpital du Valais va mieux !

Le grand conseil s’est penché ce mercredi 7 juin sur les comptes du département de la santé et sur les différents projets en lien avec l’hôpital du Valais.

Le compte du service boucle avec une insuffisance de financement de 8 millions. En ce qui concerne l’hôpital du Valais les comptes sont bien moins déficitaires que prévus avec une insuffisance de 1,3 millions alors que 15,2 millions étaient inscrits au budget. Ce qui est évidemment réjouissant ! Il faut relever cependant les coûts des hospitalisations hors canton qui augmentent d’année en année pour atteindre 58 millions en 2016, soit 9,8 millions supplémentaires. L’enquête initiée par le Département met en évidence qu’elles sont liées au libre choix des patients ainsi qu’aux indications des médecins traitants. Pour l’hôpital du Valais, une part financière non-négligeable est ainsi allouée aux établissements hors canton, part nécessaire pour les investissements à l’hôpital du Valais.

Une réflexion devrait être menée au niveau financier en lien avec le développement des cliniques privées qui n’ont pas à assumer l’ensemble des coûts liés aux prestations hospitalières (urgences, gériatrie…). C’est sous cet angle également que devrait être analysés les projets de partenariat public-privé.

Le rapport de l’hôpital du Valais met également en évidence les modifications apportées à la gouvernance et au suivi qualité selon les recommandations formulées par la commission d’enquête parlementaire. Il n’en demeure pas moins que les mesures liées au bilinguisme n’ont pas été suffisamment mise en œuvre et que la médecine hautement spécialisée a diminué fortement avec le risque d’une augmentation continue des hospitalisations hors canton.

Les projets de nouvelles infrastructures stratégiques avancent

Le Grand Conseil a également fait le point sur les projets de développement des infrastructures de l’hôpital du Valais. Une enveloppe budgétaire de 400 millions a été fixée pour l’adaptation des hôpitaux du Haut-Valais (100 millions) et du Bas-Valais (285 millions).

Nous pouvons relever :

  • Que le centre de stérilisation de Martigny est terminé. Il a été inauguré le 5 mai. Le coût devrait être légèrement inférieur au budget prévu. Nous saluons ce projet qui permet de répondre aux besoins hospitaliers de Brig jusqu’au Chablais vaudois.
  • Le projet de rénovation de l’hôpital du Haut-Valais à Brigue est phase d’étude avancée avec les premiers devis pour une mise à l’enquête en 2018. Le PDC interpelle le Gouvernement sur le devis présenté qui dépasse de 25% le montant alloué.
  • Le projet de nouveau parking de l’hôpital de Sion devrait entrer dans une phase de réalisation dès la fin de cette année 2017 avec certainement quelques nouveaux problèmes de parcage. Nous relevons l’évolution de ce projet qui a permis d’intégrer la société Sogaval pour le chauffage à distance, en lien avec l’usine de traitement des ordures d’Uvrier.
  • Le projet de rénovation et d’agrandissement de l’hôpital de Sion progresse avec le concours qui a été réalisé et dont la mise à l’enquête devrait intervenir en 2018.

Le PDCC souligne l’importance de ces réalisations tant du point de vue de la santé que de celui de l’économie locale. C’est d’ailleurs cet aspect qui nous interpelle aujourd’hui car ces centaines de millions seront investis dans un délai relativement court, moins de 10 ans.

Nous souhaitons vivement que les attributions de certains mandats puissent se faire auprès des entreprises valaisannes voire romandes ou suisses.

Nous soulignons également la nécessité de ne pas laisser les autres investissements de côté : comme pour l’hôpital psychiatrique de Malévoz, on peut également se poser la question pour le centre de pneumologie de Montana, dont la presse s’est faite l’écho récemment.

 

Projet agrandissement / rénovation de l’Hôpital de Sion

Contact