24.09.2017 / Communiqués / /

Votations du 24 septembre : une chance manquée !

Le PDCVr déplore le rejet de la réforme Prévoyance vieillesse 2020. De ce fait, le blocage en la matière se poursuit. Une nouvelle réforme visant à garantir notre prévoyance vieillesse et nos rentes doit être entreprise au plus vite.

Suite à une campagne de votation intense, le PDCVr est déçu que le peuple n’ait pas été convaincu des avantages de la réforme des retraites. Ce projet constituait un véritable modèle de compromis et d’équilibre. Le blocage en la matière se poursuit ainsi et les défis relevant du développement démographique demeurent sans réponse.

Le PDCVr relèvera toutefois le OUI des valaisans. La campagne du PDC, des partis de gauche, des syndicats et des associations patronales a su convaincre dans notre canton. Chacun a compris que pour avancer sur la question des retraites, il devait faire un pas en avant et accepter le compromis proposé.

Les élus fédéraux doivent maintenant entreprendre au plus vite une nouvelle réforme. Il s’agit en effet de sortir de l’immobilisme afin d’assurer le financement de nos retraites.

Enfin, si la campagne sur PV2020 a monopolisé le débat ces derniers mois, il sied de ne pas oublier le second objet sur lequel les suisses se sont exprimés ce week-end. Les principes de la sécurité alimentaire sont désormais ancrés dans la constitution et ce résultat est une bonne nouvelle qu’il sied de relever, tant pour nos agriculteurs que pour notre économie, notre environnement et les générations futures.

 

Sion, le 24 septembre 2017