20.12.2017 / Articles / / ,

Le Grand Conseil entre en matière sur le plan directeur cantonal

Le plan directeur cantonal est l’instrument de pilotage des activités ayant un impact sur le territoire. C’est le côté opérationnel de la loi sur l’aménagement du territoire (VS).

Le plan directeur lie les autorités entre elles alors que le plan d’affectation de zone lie le citoyen et les autorités.

Il est divisé en 5 séries de fiches principales (49) concernant:

  •          L’agriculture, forêts, paysage et nature
  •          Tourisme et loisirs
  •          L’urbanisation
  •          La mobilité, infrastructures et transport.
  •          Approvisionnement et autres infrastructures

Ces fiches sont à disposition de tous les services de l’état et des communes et servent a

  •          Coordonner les activités
  •          Prioriser les moyens
  •          Faire la liste des projets ayants une incidence sur le territoire
  •          Communiquer les surfaces liées à l’urbanisation

Le plan directeur cantonal doit être approuvé par la confédération et être conforme aux dispositions de la LAT.

L’entrée en matière concernant le plan directeur a été approuvée par le grand conseil par 100 voix pour, 13 contre et 1 abstention. 293 amendements ont été déposés et seront traités par la commission thématique (ATE) courant janvier 2018. L’enjeux est d’en faire un instrument utilisable et conforme à la LAT, pour une approbation par la confédération au 1er mai 2019.

Si le plan directeur devait être refusé par la confédération, cela remettrait en question tout le processus créé par l’adoption de la loi cantonale sur l’aménagement du territoire.

Sion, le 15 décembre 2017

Contact