13.06.2018 / Grand Conseil / / ,

Soutien en faveur de l’agriculture: « A un événement exceptionnel, des mesures exceptionnelles…. »

Remise en état des infrastructures agricoles affectées par les intempéries de janvier 2018

Lors de la session du Grand Conseil de mars 2018, nos collègues DC haut-valaisans ont déposé un postulat urgent demandant au Conseil d’Etat de soutenir, avec les moyens financiers nécessaires, la réparation des dégâts dus aux intempéries, afin de permettre la poursuite de l’agriculture. Le PDCVr salue cette excellente initiative et l’a, sans réserve, soutenue. Après l’acceptation de ce postulat par le Parlement, il a été transmis au Conseil d’Etat pour réalisation. En juin 2018, le Conseil d’Etat est revenu vers le Grand Conseil pour une décision sur un crédit-cadre de 4.75 mios et un crédit supplémentaire de 3 mios en faveur de la remise en état des infrastructures agricoles affectées par les intempéries en 2018. Le Grand Conseil a accepté ces crédits mardi 12 juin 2018.

A un événement exceptionnel, des mesures exceptionnelles.  En effet, les conditions météorologiques exceptionnelles de janvier 2018 ont causé d’importants dégâts aux routes agricoles, aux murs de vigne, au vignoble et à divers tronçons de bisse. Des ravines et avalanches ont même atteints et détruits des vignobles comme l’exemple fort médiatisé de l’avalanche de Chiboz à Fully, descendue plusieurs fois jusqu’en plaine durant l’hiver. Ce qui est exceptionnel c’est également le nombre de communes impactées par ces dégâts : 32, ¼ de l’ensemble des communes valaisannes.

L’ensemble de ces dégâts a été estimé à 13 mios. Suivant la directive cantonale en matière de structures agricoles, le Conseil d’Etat a proposé d’octroyer 4.75 mios à la réparation de ces dégâts. Des parts privées, communales et surtout fédérales complèteront le crédit pour la réparation des dégâts occasionnés.

Nous saluons la rapidité avec laquelle le Conseil d’Etat a géré ce dossier. Pour le groupe PDCB, il est important d’aller vite, car ces infrastructures sont essentielles à l’activité agricole et le travail des vignes en vue des vendanges 2018 ne peut attendre de longues discussions administratives. Il est également important pour nous que ce crédit soit pris sous la forme d’un financement complémentaire, réponse à un événement climatique exceptionnel. Cet événement climatique ne doit pas menacer les projets agricoles budgétés.

Finalement, le PDCB approuve cet important soutien en faveur de l’agriculture, une branche économique essentielle pour tout notre canton.

Contact

  • Nathan Bender

    Député-suppléant
    PDCB
    Fully - district de Martigny