13.03.2019 / Grand Conseil / /

Décision concernant l’octroi d’un crédit d’engagement pour la correction routière et sécurisation des piétons

Le Grand Conseil s’est prononcé ce mardi à une écrasante majorité en faveur d’un crédit pour la correction routière et la sécurisation des piétons sur le territoire de la commune de Fully.

Ce vote était particulièrement attendu par la population et les autorités fulliéraines car ces travaux constituaient le chaînon manquant de travaux engagés il y a plus d’une dizaine d’années déjà.

Ce succès est le fruit d’une parfaite collaboration entre le Service de la Mobilité du Conseiller d’Etat Jacques Melly, la commission Equipement et Transport et les différents groupes politiques au plenum. La collaboration se poursuivra sur le terrain lors des travaux entre le canton et la commune de Fully, à qui il incombera de remplacer ses canalisations et d’installer un nouveau système d’éclairage.

Un  certain nombre de député s’est étonné de ne pas voir dans le projet de piste cyclable, comme cela est prévu dans les nouveaux concepts de Mobilité. Or, les expropriations pèsent dans le projet actuel: 18% du montant global de 7.3 millions. Pour installer des pistes cyclables, il aurait fallu disposer d’au moins dix mètres, soit trois mètres de plus que les sept mètres prévus dans le projet actuel. Sur une longueur de 1’680 mètres, trois mètres de largeur supplémentaires à exproprier aurait représenté une surface de 5’040 m2 à 400 Sfr, soit un surcoût de 2 millions.

Ainsi, les populations valaisannes et fulliéraines nous seront reconnaissantes d’avoir choisi une variante plus économe en expropriations d’autant plus qu’un axe de mobilité douce était préexistant sur le chemin du Longet, axe parallèle au tronçon corrigé, le long du canal.

Au final, l’accent aura été mis sur la sécurité des riverains, des familles, des enfants des écoles et des usagers des transports publics.

Contact