10.05.2019 / Grand Conseil / /

Décision concernant l’octroi de cautionnements d’objet pour l’extension et la transformation des sites hospitaliers de Sion et de Brigue

Afin de pouvoir transformer et agrandir les deux hôpitaux de Sion et de Brigue, des travaux considérables sont nécessaires, d’où l’octroi d’un cautionnement d’objet.

Le 22 janvier 2014, le Conseil d’Etat a décidé de privilégier la transformation et l’extension des hôpitaux actuels.

Suite à cette décision, les options suivantes ont été retenues :

  • Le regroupement de toute l’activité hospitalière du Haut-Valais sur le site de Brigue.
  • Le regroupement de toute l’activité opératoire sur le site de Sion.

Afin de pouvoir transformer et agrandir ces deux hôpitaux, des travaux considérables sont nécessaires, d’où l’octroi d’un cautionnement d’objet.

Celui-ci s’élève à 385 millions de francs. Ce montant sera réparti de la manière suivante :

137,5 millions pour le site de Brigue et 247,5 millions pour le site de Sion.

La capacité d’accueil pour Sion passera de 257 lits aujourd’hui à 400 lits dans le futur quant à Brigue, le site accueillera 320 lits. Actuellement 150 lits se trouvent sur le site de Viège et 140 à Brigue.

Les autres sites du Centre hospitalier du Valais romand ne nécessiteront pas d’agrandissement mais des rénovations devront être entreprises. La planification de ces rénovations se fera dans un deuxième temps, lorsque la construction des projets de Sion et de Brigue aura démarré.

Pour ce faire, 100 millions de francs ont été prévus par le budget ordinaire de l’HVS.

Les membres du PDCVr seront très attentifs quant à la suite de ces différentes rénovations sur les sites de Sierre, Martigny, St-Amé et Malévoz.

Ces différents cautionnements n’ont pas été combattus par le plénum, de ce fait les réalisations peuvent avancer et devraient aboutir en 2030. C’est bien entendu ce que nous souhaitons et nous espérons vivement que tout se passe dans les délais et dans les limites de ce cautionnement.

Contact