17.06.2019 / Grand Conseil / /

Cap sur l’innovation

A la session de juin, le Grand Conseil a alloué 89 millions de francs dans des projets innovants.

La convention signée par le Canton du Valais et l’EPFL en 2012 a donné le feu vert à la construction du Campus Energypolis dont les objectifs sont  de promouvoir une formation de niveau universitaire, de favoriser le transfert des technologies vers les entreprises et les start-up et de créer des emplois à forte valeur ajoutée. Les domaines concernés sont ceux de l’ingénierie, de la santé et de l’environnement.

Les crédits accordés par le Parlement sont attribués en faveur de l’extension des BioArk de Viège et de Monthey qui déploient leur activité dans le domaine des sciences de la vie. Ils sont également des centres de formation.

Autre bénéficiaire d’un crédit, le Parc de l’innovation à Sion qui sera dévolu au transfert des technologies et au développement d’entreprises. Le Centre d’impression des Ronquoz, après transformation, sera équipé d’infrastructures techniques et scientifiques pour le Pôle de recherche sur l’environnement alpin et polaire.

La construction du Campus Santé sur le site de l’Hôpital du Valais à Sion se précise. Le crédit accordé par le Grand Conseil permettra la construction de la Haute Ecole de Santé et la création d’un secteur réservé à la recherche et aux entreprises.

L’ensemble des groupes politiques du Parlement ont approuvé la stratégie du Conseil d’Etat en faveur du développement du Campus Energypolis dont le coût total d’engagement de la part du Canton du Valais pourrait atteindre 300 millions de francs.

Durant cette semaine de session, le Grand Conseil a dit oui à la jeunesse qui viendra sur l’un des sites du Campus Energypolis pour acquérir des connaissances de haut niveau et construire peut-être son avenir professionnel.

 

Contact