05.03.2014 / Articles / /

Du respect en politique

La récupération politique et médiatique des affaires révélées dernièrement ternit l’image de la politique valaisanne et rend difficile le traitement serein et pragmatique des dossiers actuels.

Sans discernement, on assiste à une surenchère de révélations sulfureuses et de commentaires débridés. Le PDC du Valais romand, soucieux de préserver le canton de ces jeux malsains, lance un appel au calme et au respect.

S’il n’appartient pas à un parti politique de juger le fond des affaires révélées dernièrement, il est de son devoir de préserver un climat sain et constructif au coeur des débats. En cette période d’austérité et d’économies, chaque personne impliquée, élu-e ou citoyen, devrait pouvoir s’exprimer dans le calme et se sentir respecté dans ses opinions.

Le Parti démocrate chrétien du Valais romand a une haute estime de la démocratie et de la justice. Mais comment les préserver si le débat d’idées est perverti par la manipulation et si les soupçons sont plus forts que la présomption d’innocence? Nous refusons de brader le bien commun; halte au vocabulaire injurieux, aux provocations verbales et au dénigrement. Gardons la tête froide afin de prendre les meilleures décisions pour notre canton!

Dans cette optique, à la veille d’une session intense du Grand Conseil où des enjeux majeurs de notre canton seront discutés, nous proposons un manifeste qui enjoint à nos élu-e-s ainsi qu’à tout politicien-ne et citoyen-ne d’agir dans le calme et le respect de l’autre.

Contact:

Benjamin Roduit, vice-président du PDCVr, 079 607 79 56