06.05.2014 / Votations / Sécurité /

Une armée crédible pour une Suisse libre et indépendante.

La semaine dernière, il a été beaucoup question de détails accessoires concernant la votation sur le Gripen.

Mais la véritable question n’a guère été abordée : la Suisse veut-elle conserver une armée crédible pour garantir sa liberté et son indépendance ? Et voulons-nous réellement affaiblir la protection aérienne de la Suisse par un non au Gripen?

C’est là tout l’objet de cette votation.

Au fond, l’achat des Gripen n’a rien de spectaculaire : 22 avions de combats de type Gripen E doivent remplacer les 54 Tiger F-5 qui arrivent en fin de course. Avec un oui au Gripen, il ne s’agit pas d’accroître notre armement, mais simplement de maintenir le standard de sécurité de ces dernières décennies.

Les finances méritent également d’être clarifiées : le Gripen nous coûte 3,1 milliards de francs et garantit la sécurité de notre espace aérien pour les 30 prochaines années. Cela correspond à des coûts annuels de 100 millions, ce qui représente moins de 2 ‰ du budget fédéral. D’autant plus que ces moyens ne sont ôtés à aucun autre secteur ; cette somme étant entièrement prise en charge par le budget de l’armée.

Le PDCVr vous recommande donc de voter oui au Gripen le 18 mai prochain afin que l’espace aérien helvétique reste protégé efficacement.

La sécurité de la Suisse nous tient à cœur.