10.12.2015 / Articles / Energie /

Le point de vue d’une nouvelle élue au Conseil national

Le PDC a connu un très beau succès en Valais lors des dernières élections fédérales. Quatre représentant-e-s ont été élu-e-s, dans un parfait équilibre : deux hommes – deux femmes, deux personnes du Haut-Valais et deux du Valais romand.

Même si les résultats au niveau suisse sont relativement satisfaisants, nous ne devons pas perdre de vue la nécessité de fournir un travail soutenu, rejeter les solutions extrêmes et défendre une délégation forte de centre droit plus que nécessaire au bon fonctionnement et à l’équilibre des décisions parlementaires.

Le début de cette 50ème session est marqué par l’élection du Conseil fédéral, du chancelier de la Confédération et l’acceptation du budget 2016. L’UDC ne peut plus se permettre de mettre en danger son 2ème siège et connaître les échecs des précédentes législations. Notre stratégie sera déterminante, nous ne devons pas perdre de vue que la collégialité et le respect de notre état de droit doivent prédominer notre choix.Il est à relever qu’il devient de plus en plus complexe de voter un budget sans devoir se battre pour le maintien de prestations étatiques indispensables au bon fonctionnement politique de notre pays, des montants alloués à la péréquation financière nécessaire au développement des voies de communication et de la sécurité des cantons périphériques.

Les défis de cette législature

Trois grands dossiers nous attendent durant cette législature, à savoir la réforme de la Prévoyance vieillesse 2020, la migration ainsi que la stratégie énergétique 2050 et son soutien à l’hydraulique.Mon intérêt pour l’agriculture, la viticulture et le tourisme avec ses composantes commerciales et hôtelières sera sans faille ; notre canton en a grand besoin.Je remercie tous mes collègues PDC pour leur accueil chaleureux et leur soutien dans ma nouvelle fonction. Je souhaite travailler dans un esprit ouvert et constructif pour le bien de notre pays, de mon canton et les intérêts des générations futures.