13.09.2016 / Grand Conseil / /

Le PDC a rejeté le postulat urgent de l’UDC demandant une seconde expertise dans l’affaire des constructions de Bagnes

Le groupe PDCB a combattu ce postulat pour les raisons suivantes :

Il n’appartient pas au Grand Conseil de nommer un nouvel expert pour évaluer le fonctionnement de la Commune de Bagnes.

Le Conseil d’Etat a nommé un expert pour faire la lumière sur son fonctionnement dans ce dossier.

D’autre part, le contrôle de la mise en conformité des objets illégaux ainsi que les décisions liées aux amendes sont de la compétence du Conseil d’Etat et pas d’un expert, quel qu’il soit.

De plus, notre groupe ne s’autorise pas à juger de la qualité de l’expert qui a rédigé ce rapport et ses conclusions.

Enfin, le fait de se référer à la fille du Président et plus précisément  à sa fonction  professionnelle pour sous-entendre une quelconque collusion est crasseux.

Accepteriez-vous que l’on mêle vos enfants à votre fonction ?

Pour notre groupe il est clair que cela ne relève pas du détail.

Pour les raisons évoquées, le groupe démocrate chrétien du Bas-Valais, a combattu ce postulat et celui-ci a été classé.