14.09.2016 / Grand Conseil / /

Débat spécial sur la LAT: tout ça pour ça…

L’UDCVR a tenu le Parlement en haleine pendant plus de trois heures mardi 6 septembre après-midi pour un débat consacré à la Loi fédérale sur l’Aménagement du Territoire (LAT). Résultat nul, ou presque.

On attendait du concret et des propositions constructives de la part des 21 députés UDC qui ont demandé et obtenu ce débat spécial. On a eu droit à une avalanche de reproches infondés teintée de déni face à l’urgence de la situation pour notre Canton. Même la gauche haut-valaisanne s’est fendue d’une idée de collectivisation des terres, totalement irréaliste certes, mais qui avait au moins le mérite d’exister. Au final, personne n’a trouvé mieux que Jean-Michel Cina et son périmètre d’urbanisation à 30 ans, solution qui sauvera 1’000 hectares (!) d’un dézonage brutal.

Trois heures de débats et 26’000.- de jetons de présence plus tard, reste maintenant à convaincre la population valaisanne que la loi cantonale adoptée au terme de cette session de septembre est la meilleure que l’on pouvait espérer, car elle ne reprend que les minimaux légaux imposés par la Loi fédérale.

Reste surtout à faire comprendre que refuser cette loi c’est prendre l’énorme risque d’un moratoire sur les mises en zones dans notre Canton dès le 1er mai 2019 ou autrement dit, une mise sous tutelle par Berne. Jouer avec le feu sur ce point, c’est jeter de la poudre électorale aux yeux des Valaisannes et des Valaisans. Que ceux qui sont prêts à prendre ce risque l’assument. Le PDC du Bas s’y refuse absolument !

Contact