14.11.2019 / Grand Conseil / /

12.8 millions pour les travaux d’aménagement des Torrents Ouest de Vétroz

Ce mercredi, le Grand Conseil a décidé de déclarer d’utilité publique les travaux d’aménagement des Torrents Ouest sur la commune de Vétroz. Les coûts totaux, devisés à 12.8 millions de francs, seront subventionnés à hauteur de 75% par le Canton et la Confédération : une excellente nouvelle pour les habitants de la commune.

Son rapide développement agricole et urbain ont fait de la plaine de Vétroz un lieu particulièrement vulnérable aux crues. Ce constat s’est malheureusement vérifié ces dernières années avec plusieurs violents orages qui ont causé des dégâts dans plusieurs habitations de la commune. Les premières études sur le danger de crue de l’ensemble des torrents datent maintenant d’une vingtaine d’années. En 2011, la commune a entamé des travaux sur la partie Est. Ceux-ci sont aujourd’hui terminés et la situation s’est fortement améliorée grâce à des mesures efficaces. Les prochains investissements, d’un montant total de 12.8 millions de francs, sont planifiés sur les trois torrents en amont du canal du Couchant, à savoir les torrents de la Creusettaz, des Plantys et d’Aven-Péteille. Ils permettront d’éviter des dommages évalués à 38 millions en cas de crue centennale. En tenant compte de la démarche participative qui a accompagné le projet ainsi que de la revitalisation des tronçons situés dans la plaine agricole à l’aval du périmètre bâti, le Parlement a choisi de subventionner ces travaux à hauteur de 75%. Cette décision a été prise sans opposition, par 114 voix (dont le soutien unanime du PDCVr) et 7 abstentions en provenance du groupe des Verts. La participation, qui s’élève donc à 9.6 millions de francs, contient une part qui sera versée par la Confédération (le montant exact reste à définir).

À noter finalement que le Grand Conseil a également accepté ce mercredi de subventionner les travaux d’aménagement de la Morge sur les communes de Conthey, Sion et Savièse, ainsi que ceux de la Vièze à Monthey et Massongex.

Contact