18.06.2020 / Communiqués, Grand Conseil / /

De fructueuses délibérations dans le Haut-Valais

Au terme de la session de juin 2020, les groupes de la famille C tirent un bilan positif et se réjouissent particulièrement de l’acceptation du postulat demandant un soutien aux secteurs du tourisme et du terroir, de l’acceptation des mesures de surveillance pour l’Hôpital Riviera-Chablais, ainsi que des investissements de près de 170 millions votés cette semaine.

1. Action promotionnelle « Tourisme valaisan »

Les groupes PDCC, PDCB, CSPO et CVPO avaient déposé un postulat urgent demandant des mesures pour favoriser et soutenir de manière tangible la relance économique, notamment dans les domaines du tourisme, de la viticulture et de l’agriculture. Ce postulat demandait de réfléchir à des avantages sous forme de bons de consommation à faire valoir sur des produits du terroir, des produits touristiques ou culturels, pour les personnes qui passent un séjour en Valais. Ces mesures s’adresseraient donc à tous les propriétaires d’une résidence secondaire, Valaisans ou non, afin de les inciter à mieux occuper leur logement, ainsi qu’à toutes les personnes qui logeraient en Valais dans les prochains mois.

Les groupes de la famille C se réjouissent de l’acceptation de ce postulat et de la mise en place immédiate de différentes mesures concrètes qui répondent aux attentes du PDC.

Placée sous la bannière « tourisme valaisan », le Conseil d’État a décidé la mise en place d’une action d’envergure pour stimuler la fréquentation et la consommation en Valais dans les prochains mois.

2. Près de 170 millions d’investissements validés

Avec l’acceptation des crédits concernant la modernisation et l’extension de la Castalie à Monthey, la construction d’une nouvelle centrale d’engagement à Sierre et la mise en place du parc de l’innovation à Sion, ce sont près de 170 millions de francs qui ont été validés cette semaine lors de la session parlementaire.

Ces investissements feront le plus grand bien à l’économie valaisanne en ces temps de crise, et les députés DC s’en réjouissent.

Il conviendra d’attribuer un maximum de mandats à des entreprises valaisannes.

3.Une surveillance active par la commission inter parlementaire à l’Hôpital Riviera Chablais (CIC-HRC)

La CIC-HRC est chargée du contrôle de l’établissement, de l’atteinte de ses objectifs stratégiques et de sa planification financière.

Cette motion acceptée demande que le rôle de haute-surveillance qui lui a été assignée dans la convention soit respecté et qu’elle ne se limite plus à une chambre d’enregistrement de faits anachroniques.

4.Une commission d’enquête parlementaire (CEP) inter cantonale à l’Hôpital Riviera Chablais

Le parlement Vaudois est en cours d’analyse pour une CEP.

Nous devons être associés à toutes les démarches qui permettront d’amener des solutions durables pour résoudre cette crise institutionnelle. Cet hôpital est un établissement inter cantonal et toutes les mesures qui s’y rapportent devraient l’être également.

C’est un manque total de transparence qui n’a pas permis de réagir en temps opportun, il faut donc favoriser dès aujourd’hui une mise en réseau des informations par des mesures conjointes.

Nous sommes ainsi satisfaits de l’acceptation de ce postulat.

Ces deux interventions nous permettront d’assumer le rôle de surveillance qui nous a été attribué, d’assumer notre rôle de députés et démontrer ainsi à la population valaisanne que nous prenons une part active aux démarches en cours.

Il est primordial de restaurer la confiance qui permettra d’installer des conditions propices au rayonnement de cet hôpital public et surtout à son redressement financier.

 

Contact