06.08.2020 / Elections communales / /

PDC Troistorrents-Morgins: une liste ouverte à six

A l'occasion de son assemblée ordinaire, le PDC Troistorrents-Morgins a désigné ses candidat-e-s pour les élections communales de cet automne. Pour le conseil communal, trois nouveaux visages rejoignent les trois candidat-e-s sortant-e-s. Le parti présente ainsi une liste paritaire, avec une répartition géographique homogène entre Troistorrents et Morgins et qui regroupe des personnalités aux compétences diversifiées et complémentaires. Toutes et tous sont animé-e-s d'une même motivation: s'investir pour leur commune et sa population. Au niveau judiciaire, le juge en place se représente pour un nouveau mandat.

Une liste ouverte et paritaire

Le 28 juillet dernier, l’assemblée générale du PDC Troistorrents-Morgins a validé la liste qui sera présentée aux élections communales de cet automne. Corine Cipolla-Mariaux, actuelle vice-présidente, ainsi qu’Oscar Dubosson et Olivier Richard, conseillers communaux sortants, seront accompagnés de Violaine Grau, Sarah Wassmer-Joris et Vincent Métrailler. Selon Pascal Dubosson, chef de campagne “il est important pour le comité de présenter une liste ouverte, regroupant des personnalités au profil varié, compétentes et motivées à s’investir pour notre commune. Le fait que cette liste soit en plus paritaire est un atout supplémentaire. Pouvoir proposer une liste à six dénote d’un dynamisme réjouissant du parti ainsi que d’une belle attractivité de la fonction de conseiller-ère communal-e”.

Conserver ses cinq sièges et la présidence

Avec cette liste, le PDC  Troistorrents-Morgins ambitionne de conserver ses cinq sièges au conseil communal ainsi que la présidence. Après douze ans au Conseil communal, dont huit en tant que président, Fabrice Donnet-Monay ne briguera pas de nouveau mandat. Le PDC Troistorrents-Morgins envisage de présenter Corinne Cipolla-Mariaux à la présidence. “Durant les quatre ans de son premier mandat, Corinne Cipolla-Mariaux a démontré sa capacité à gérer les dossiers souvent complexes d’une commune. Elle a fait preuve de beaucoup d’engagement et d’une grande motivation à s’investir pour sa commune” complète Pascal Dubosson.

Le juge en place se représente

Pour le poste de juge, le parti représente Dominique Rouiller qui occupe déjà cette fonction depuis quatre ans. Il ne présentera en revanche pas de candidat au poste de vice-juge.

De gauche à droite:

Devant: Corinne Cipolla-Mariaux et Sarah Wassmer-Joris. Derrière: Vincent Métrailler, Oscar Dubosson, Violaine Grau, Olivier Richard et Dominique Rouiller